Le syndrome de la page blanche

Written by | 05 May 2016 | Published in 2016 May
Ça y est, c’est décidé ! Vous allez créer votre site internet et vous avez décidé de le faire avec Joomla ! C’est bien, vous avez pris deux bonnes décisions le même jour!    

Il ne vous reste plus qu’à vous y mettre et là, c’est le grand trou noir, enfin plutôt ce que les écrivains appellent le syndrome de la page blanche. Vous avez l’impression d’être devant une montagne qu’il va vous falloir gravir mais vous n’en voyez même pas le sommet !

Vous avez réussi à installer Joomla sur votre serveur et… oui, et maintenant ? Vous faites quoi ? Eh bien vous commencez par éteindre votre ordinateur (si, si, essayez, vous verrez que vous pouvez le faire !) et prendre un crayon et une (plusieurs ?) feuilles de papier.

Et maintenant, il va falloir réfléchir à ce que vous allez faire avant de le faire. Vous verrez qu’ensuite, faire ce que vous aurez préalablement réfléchi ne sera qu’une simple formalité à concrétiser ;-)

Le nom, le logo, les couleurs

Que ce soit pour un site commercial ou un simple blog, le nom du site doit être simple, clair et facile à retenir pour les visiteurs ! Bannissez les noms du style « marc-le-plombier-qui-repare-tout.com », beaucoup trop long et impossible à retenir pour les utilisateurs.

Et si vous êtes plombier, évitez les noms très généraux du type « repare-tout.com », vous risquez d’avoir des visites de gens qui cherchent à faire réparer leur lave-vaisselle et ce sont des visites inutiles pour vous. Si vous êtes une entreprise, le plus simple est de reprendre la dénomination commerciale de celle-ci. Si vous êtes un blog, soyez clair dans le choix de votre nom de domaine !

Une fois que vous avez trouvé le nom du site il vous faudra un « logo ». Pour un blog, avoir simplement le nom du blog dans une police un peu travaillée, associé à une image parlante pourra suffire. Par contre, une entreprise n’échappera à la création d’un véritable logo et je ne saurais trop conseiller de passer par un professionnel pour le faire. Vous aurez alors un logo qui sera l’identité visuelle de votre entreprise pendant toute sa vie et que les gens finiront par reconnaitre ! C’est suffisamment important pour y consacrer quelques centaines d’euros !

Quant aux couleurs, c’est quelque chose qu’il faut bien penser et réfléchir. Si vous n’avez pas de logo, vous allez devoir partir de zéro. Si vous avez un logo, il vous faudra décliner les couleurs de celui-ci.

Chaque couleur représente quelque chose et quel que soit le but de votre site, il doit arborer des couleurs en corrélation avec les idées que vous voulez faire passer. Vous trouverez quelques informations à ce sujet sur ce site : http://www.code-couleur.com/signification/.

Globalement, il vous faudra trois ou quatre couleurs pour faire un site Internet :  

  • Une couleur de fond, claire (on ne fait plus de site internet sur fond noir ou gris foncé depuis les années 80 !) : vous pouvez aller du blanc à tous les blancs légèrement colorés. Attention cependant, lorsque vous appliquez une couleur sur une grande zone, elle a tendance à paraitre plus foncée !
  • Une couleur pour la police d’écriture : vous pouvez aller du noir à toutes les déclinaisons de gris foncé, marron foncé, bleu foncé, etc.
  • Une ou deux couleurs de contraste : c’est une couleur qui va trancher avec vote base et qui va vous permettre de mettre en valeur, par exemple, les titres, les liens, certains encadrements, etc… Cette couleur doit se marier avec la couleur de base mais être très contrastée (un orange se mariera parfaitement à un bleu, par exemple).

Sur ce site, vous pourrez créer une palette de couleurs en fonction d’une image ou d’une photographie : http://www.colorhunter.com/. Et ici vous pourrez trouver des couleurs qui se marieront avec une couleur de base pour faire les bons accords : http://paletton.com/#uid=1000u0kllllaFw0g0qFqFg0w0aF.

La navigation

Sachez que si un utilisateur ne trouve pas l’information qu’il cherche en trois clics, il va voir ailleurs ! Autant vous dire que vous avez intérêt à bien ranger vos idées et à faire en sorte qu’il trouve rapidement ce qu’il cherche, sinon, tous vos efforts n’auront servi à rien.

Pour cela, il va falloir permettre à votre utilisateur de naviguer facilement sur votre site à l’aide de menus bien pensés et bien ordonnés. En fonction de la richesse de votre contenu, je vous recommande un ou deux menus. Généralement, le menu principal se met en haut dans une barre de navigation et présente les principales catégories de votre site. Un second menu peut apparaitre de manière contextuelle sur la gauche ou la droite pour subdiviser vos grandes catégories en différents articles.

Là aussi, soyez concis et clair. Un titre de menu, c’est deux ou trois mots, pas une phrase de cinq lignes. Mais ces deux ou trois mots doivent être percutants et représentatifs. L’utilisateur qui clique sur un lien de menu intitulé « Présentation » s’attend à trouver une présentation de votre entreprise ou de l’auteur du blog et pas autre chose. Ne décevez pas votre visiteur, sinon il s’en va et ne reviendra pas.

Pour organiser ces menus, il va vous falloir faire un plan de votre site internet. Mettez sur une feuille de papier l’ensemble des choses que vous voulez mettre sur votre site internet, regroupez-les en catégorie et trouvez des titres à ces catégories. Vous aurez le plan de votre site internet (et certainement quelques cheveux gris en prime) !

A l’attaque !

Voilà, vous pouvez rallumer votre ordinateur et vous connecter à l’administration de votre site Joomla.

La première chose à faire va être de commencer le design de votre site. Vous avez plusieurssolution :

  • Soit vous appliquez un template gratuit ou payant que vous aurez choisi sur un des nombreux sites qui en proposent, avec le risque d’avoir un site qui ne soit pas totalement unique, c’est-à-dire que d’autres sites internet, éparpillés sur la toile, utiliseront le même template. C’est une solution tout à fait envisageable pour un simple blog, à bannir pour une entreprise, à mon avis.
  • Soit vous adorez mettre les mains dans le cambouis et vous pouvez vous créer un template « from scratch ». Je n’y vois aucun inconvénient, après tout chacun est libre d’avoir les hobbies qu’il veut et je ne juge personne.
  • Si vous n’avez pas de temps à perdre et que vous voulez un truc unique, vous pouvez utiliser le composant dont j’ai parlé il y a quelques mois : Template Creator CK (http://www.template-creator.com/fr/).

Vous allez ensuite devoir illustrer votre site internet soit avec des photos que vous aurez prises vous-même, soit avec des photos de banques de données, gratuites ou payantes. Quoi qu’il en soit, faites bien attention aux droits attachés à ces photos. Si certaines sont utilisables sur des sites commerciaux, d’autres ne le sont pas et vous serez en faute si vous contrevenez à ces conditions de licence. Vous en trouverez notamment sur https://pixabay.com/ ou sur http://www.sitebuilderreport.com/stock-up.

Il vous reste ensuite à aller télécharger des extensions (http://extensions.joomla.org/extensions) pour trouver de quoi animer et améliorer votre site.

Personnellement, la première chose que j’installe (après Template Creator, bien sûr !), c’est JCE, un éditeur pour Joomla qui est pour moi le plus performant de tous !

Certains (ceux dont l’hébergeur ne fournit pas de sauvegarde automatique) installent Akeeba Backup pour sauvegarder régulièrement leur site. C’est une bonne pratique que je ne saurais que trop vous conseiller !

Vous aurez également, sur le répertoire des extensions, accès à un nombre assez impressionnant de composants, module ou plugin, que ce soit pour insérer des fichiers multimédia (galeries, intégration de vidéos, lecture de son, etc.), intégrer votre site avec les réseaux (partage de vos articles, connexion à vos profils, importation de vos fils d’actualité…), créer une boutique en ligne, faire des newsletters, et bien d’autres encore ! Promenez-vous sur le répertoire d’extension et allez à la pêche aux idées !

Et une fois que votre site est terminé et en ligne, n’oubliez pas de le mettre à jour régulièrement !

Read 2714 times Tagged under French
Stéphanie CALVIN

Stéphanie CALVIN

J'ai fait mon premier site Joomla! sous... Mambo ! Un temps que les moins de 20 ans ne connaissent pas !

Depuis janvier 2010, j'ai créé Ma-Webassistante.com, une société de secrétariat spécialisée dans la frappe de documents pour les professions juridiques et médicales.

Passionnée par Joomla! et par tout ce qui touche à la communication, je fais également quelques sites internet pour certains de mes clients.

Social Profiles