Une approche simplifiée

Written by | 31 May 2015 | Published in 2015 June
Vous souvenez-vous de Mambo ? Et du template "rhuk-milkyway ? Prenez un site de belle taille qui semble gérable aux yeux des utilisateurs, mais en arrière plan se trouve un intranet gigantesque comprenant des centaines d'utilisateurs enregistrés et 6 versions de templates différents avec une multitude de gifs transparents, images ombrées, fichiers CSS et diaporamas Javascript encodés en dur. Je vous laisse imaginer... Ce n'est pas un travail aisé de faire des modifications et encore moins de passer à Joomla! 3.

Ce fût ma mission et lorsque mon client m'a appelée pour me dire qu'il était temps, j'ai pris une longue inspiration pour étouffer une crise d'angoisse, qui ne manquerait pas de ressurgir au cours des mois suivants.

Planification

Après notre première réunion, je ne pensais qu'à une seule chose : comment me soustraire à ce dossier. Mais sincèrement, c'était un de mes meilleurs clients et je ne pouvais pas leur dire non. Je savais qu'ils devaient le faire. L'administrateur du site devait prendre soin de ce bazar et la situation devenait de plus en plus compliquée, notamment au niveau sécurité et toutes ces raisons qui font que nous serrions les dents à chaque fois que nous ouvrions l'administration ou regardions la structure de fichiers par FTP.

Notre première réunion m'a laissée avec tant d'approches possibles et de questions à résoudre que j'étais paralysée par l'indécision lors des premières semaines qui ont suivies et je regardais mes notes avec le sentiment que j'avais atteint la limite de mes compétences.

La date limite pour soumettre un plan approchait et mon équipe de gestion de clients l'attendait. Nous nous sommes rendus à ma bibliothèque locale, équipée d'une connexion internet et de bureaux, mais sans nos téléphones... Nous y avons décidé de A) l'approche et B) des principales étapes de notre plan pour aller du point A au point B avec un minimum de perturbations pour nos utilisateurs.

Nous nous sommes tout d'abord familiarisés avec les grandes lignes d'une migration et avions fait quelques "devoirs" sur Joomla.org. Nous étions conscients des étapes techniques à accomplir. Les inventaires des extensions tierces et de la migration du logiciel ont été réalisés, ainsi que des plans de sauvegarde. Afin de nous familiariser avec le fonctionnement de l'outil de migration, nous avons étudié avec attention la documentation et avons fait des tests afin d'être à l'aise avec cet outil.

Il est également important de préciser qu'il avait été décidé de conserver le "look" du site, que ce soit pour le template public comme pour les templates d'intranet et de conserver les fonctionnalités présentes. La base de cette décision émanait de notre sentiment que le site n'était pas sécurisé et du manque de temps. Ce qui incluait également de conserver la même navigation. Toutes les améliorations en matière de "look" et de nouvelles fonctionnalités seraient ajoutées dans une deuxième phase, après migration du contenu.

Les extensions tierces

En parlant de cela, le contenu actuel était notamment composé de 15 à 20 formulaires personnalisés écrits dans une version obsolète de l'ancien Facile Forms, devenu depuis Breezing Forms (en "mode classique"). Nous savions que ceux-ci devraient être mis à jour manuellement et testés avec soin en raison du code personnalisé ajouté à la soumission de pièces de chaque formulaire.

En outre, plusieurs plug-ins et modules tiers étaient obsolètes et certains devaient être remplacés, ce qui a été pris en compte dans notre plan et prévu dans la liste des tâches à effectuer immédiatement après la migration des données.

Piégés...

Puis vint la grande décision de la direction de diviser en deux sites distincts la partie publique et l'intranet. Il nous a fallu une demi-journée pour refaire tous les plans et identifier les composants et templates qui étaient utilisés sur le site public et ceux utilisés par l'intranet. Retour donc à la bibliothèque pour une nouvelle journée consacrée à la planification et aux  recherches... et ce, toujours sans nos téléphones.

Un mois plus tard...

Finalement, la décision de scinder le site s'est avérée être un bon choix. Nous avons en fait copié le site actuel par deux fois, puis supprimé le contenu enregistré du site public et vice versa pour l'intranet. Nous avons tout d'abord commencé par le plus petit des deux sites, le site public et nous avons résolu les problèmes de template... Ce fut un véritable laboratoire de test pour préparer le travail sur le site intranet. Nous avons également simplifié et mis à jour le template public, tout en nous familiarisant avec les nouveautés de Joomla! 3. Quand il fût temps de passer au site intranet, nous étions de ce fait moins effrayés, nous avions encore en tête les solutions à nos problèmes.

Quant à la migration en elle-même, nous l'avons effectuée par deux fois : une fois pour le site public et une fois pour l'intranet. Nous avons supprimé tous les articles non publiés lors de la division des sites, ainsi, l'exécution du logiciel de migration s'est bien déroulée, si ce n'est quelques doublons d'alias. Après l'installation du contenu et des nouvelles extensions tierces, nous avons commencé à travailler sur les templates, ce qui nous a demandé trois jours pour le site public (un seul template) et environ deux semaines pour l'intranet (quatre templates). Pour les formulaires, nous devions les refaire manuellement, mais après en avoir fait quelques uns, nous avions une assez bonne idée des changements nécessaires, la modification des formulaires suivants s'est donc faite assez rapidement.

Bilan...

Finalement, la décision de conserver l'aspect actuel sur le site public comme sur l'intranet nous a permis de nous concentrer sur le backend. Bien sûr, pour les utilisateurs, tout ce travail était peu visible, mais nous pouvons désormais revoir l'apparence du site en utilisant Bootstrap, à notre rythme, sans la pression d'une migration à réaliser et décider de l'ajout de fonctionnalités, grâce à l'environnement stable de Joomla! 3. L'utilisation des dernières versions des logiciels nous confère la confiance nécessaire pour amener le site à un tout nouveau niveau. De nouvelles idées sont explorées, sans avoir à nous demander si le site est en mesure de les supporter.

Pour finir, un conseil...

Enfin, un conseil pour celles et ceux qui sont confrontés à la migration. La planification est la clé de la réussite de vote migration. Prendre quelques jours en dehors de notre lieu de travail pour établir un plan et réfléchir à toutes les étapes à franchir nous a donné la confiance nécessaire pour la suite du processus. Et toute recherche ou expérimentation que vous pouvez faire antérieurement facilitera le processus de migration. N'oubliez de faire vos vérifications préalables et de choisir à l'avance vos extensions tierces. Cela vaut la peine pour votre tranquilité d'esprit. Et enfin, n'ayez pas peur de revenir à l'essentiel, des circonstances accablantes requièrent une approche plus simplifiée.

IMPORTANT :
Cet article est la traduction libre par Sandra Thevenet de l'article original : A Simplified Approach
par Constance Lippert
Read 4761 times Tagged under French
Sandra Thevenet

Sandra Thevenet

Of course, I am passionate about the web, and even more about Joomla! and especially its fabulous Community of people with whom it is so easy to share.
Some call me the CSS fanatic and I must confess, it is truly a passion for me.
From my little island, I try to contribute and participate to the Joomla! project.

----

Vous êtres francophone et vous souhaitez écrire ou traduire un article sur notre CMS préféré ? Contactez-moi par mail : sandra.thevenet@community.joomla.org