Préparation pour parler lors d'une conférence

Written by | 29 March 2015 | Published in 2015 April
Ne laissez personne vous dire que vous êtes trop inexpérimenté pour parler lors d'une conférence – tout le monde a quelque chose à partager. Pensez-vous vraiment que certaines personnes naissent orateurs – tout le monde doit parler une première fois. L'idée de parler devant une audience peut être très effrayant, même pour les orateurs expérimentés. Cela requiert beaucoup d'organisation, de préparation et d'entrainement – ne laissez personne vous dire le contraire.

Planifier

Votre première tâche est de choisir un sujet. Vous ne devez pas être un expert mondial sur le sujet pour pouvoir le présenter. Tout le monde a une expérience à partager et une observation à faire.

La présentation que vous proposez est-elle idéale pour un présentation, ou serait elle plus adapté pour un billet de blog ?

Commencez votre présentation avec un titre et une courte description de 100 mots.

Vous allez probablement avoir besoin de cela lorsque vous allez soumettre votre présentation et ce sera surement utilisé dans le programme de l'évènement, donc assurez-vous que ce soit intéressant. N'essayez pas d'écrire votre présentation en entier dans votre description, cela viendra plus tard.

Maintenant nous pouvons commencer à construire notre présentation.

En général, j'écris rapidement 10 grands points. Cela me donne le rythme de la présentation ainsi que ses points clés. N'allez pas dans les détails – ce sont seulement les grandes lignes – donc une liste à puces de quelques mots suffit.

Entrez dans le détail.

Ce n'est toujours pas le texte de votre présentation, qui viendra plus tard – ici nous élargissons seulement les grandes lignes avec plus de détails. Je fais cela dans un éditeur de texte de sorte que ce soit rapide et facile, et je le fais généralement de manière littéraire. Je complète les détails pour chaque point, comme ils viennent à moi. Vous penserez généralement que tout ce que vous écrivez maintenant ne fera pas partie de la présentation finale. Ne vous inquiétez pas – écrivez simplement, vous y reviendrez ensuite.

Préparation

Des slides ou un discours

C'est à vous de décider. Certaines personnes préfèrent écrire un discours complet, puis ensuite créer leurs slides pour accompagner. D'autres préfèrent utiliser des slides comme des notes et parler plus librement. C'est quelque chose qui est très personnel et vous êtes le seul à pouvoir décider la meilleure méthode pour vous. La chose importante à se souvenir est que les mots lus sur une page ou un écran ne sont pas les mêmes que ceux entendus. Personnellement, je mets souvent le discours écrit de côté et j'utilise des slides venant de mes grandes lignes détaillées, mais pour votre présentation, je vous recommanderais probablement d'en écrire un.

Personne n'aime spolier. Ne débutez pas votre présentation avec un aperçu de tout ce que vous allez dire.

Ai-je vraiment besoin de slides ?

J'entends cela en permanence. Ma présentation n'a pas besoin d'illustrations ou d'exemples et je souhaite que l'audience soit concentrée sur moi sans être distraite, donc je n'ai pas besoin de slides. Tout le monde a besoin de slides – ils sont le décor de vos performances. Ils sont également des aide-mémoires.

Donc combien de slides ai-je besoin ?

Comme règle générale j'aime travailler avec une moyenne de 1 slide toutes les deux minutes. Si vous ne pouvez pas tout expliquer sur un slide en ce temps là, cela signifie que vous avez trop d'information sur l'écran.

Les slides accompagnent votre présentation – ils ne contiennent pas de texte complexe – vous souhaitez que les gens comprennent, pas qu'ils lisent.

Et à propos de la police ?

Deux règles – Faites simple et gros. Les polices fun sont pour les designers, et ne sont pas très lisibles. Vous avez besoin que les participants puissent lire les mots si vous souhaitez qu'ils s'en souviennent. Vous ne devriez pas penser “à quoi cela va-t-il ressembler”.

Sélectionnez une taille qui fait deux fois l'âge de votre audience.

Une police de taille importante vous assure que tout le monde peut lire le texte et vous empêche de commettre l'erreur capitale de mettre votre discours sur vos slides.

Faites simple

Keynote et PowerPoint sont 2 outils très puissants que vous pouvez utilisez pour créer vos slides. Mais avec cette puissance vient une grande responsabilité. Je travaille sur un template très simple et je n'ai jamais touché autre chose que les boutons de texte et d'image. Toutes ces transitions fantaisistes, animations et effets peuvent paraître cool sur votre ordinateur portable, mais croyez moi, personne ne souhaite voir 50 slides avec 50 effets différents. Nous savons tous qu'il est simple de faire cela avec un bon logiciel, donc personne ne sera impressionné.

Si vous n'arrivez pas à vous retenir d'utiliser toutes ces fonctionnalités fun, alors utilisez un logiciel simple. Il existe plusieurs outils en ligne de présentation qui vous forcent à vous concentrer sur le message que vous souhaitez faire passer. Je suis assez impressionné par Haiku Deck et Bunkr mais je suis certain qu'il en existe d'autres.

Entrainement

Tout le monde a besoin de s'entrainer – en particulier si c'est votre première présentation en public. Vous serez nerveux, mais ne vous inquiétez pas de cela. Ma principale astuce est de vous assurer de vraiment connaître vos premières phrases. Cela vous assure de débuter d'une manière positive, et une fois que vous êtes dans la présentation, vous ne serez plus nerveux.

Entrainez-vous en en parlant, non en lisant. Levez-vous, ne restez pas assis.

Enregistrez-vous

Tout le monde dit qu'il n'aime pas le son de sa propre voix. Et à propos de vos gestes ? Vous déplacez-vous, ou restez-vous sur place ? Répétez-vous les mêmes phrases - “comme je viens de le dire”, “maintenant nous pouvons voir” - “et pour finir” ? Parlez-vous trop vite ?

Un simple enregistrement de votre présentation en utilisant une webcam est suffisant pour remarquer ces problèmes communs. Entrainez-vous à parler plus doucement que vous ne le faites dans une conversation, en particulier si votre audience n'est pas native de la langue que vous utilisez. L'entrainement permet d'être parfait, ou du moins de s'en approcher.

Le jour J

Plus précisément, cela peut être fait le soir précédent. Ne soyez pas ivre !!! Sérieusement, ne soyez pas ivre et passez une bonne nuit. Vous me remercierez le matin venu.

Ne commencez jamais une présentation en vous excusant.

C'est votre première fois, il y aura donc des choses que vous avez oubliées ou non prises en compte. Donc assurez-vous que vous êtes bien préparé et que vous n'êtes pas dépendant de quoi que ce soit, en particulier d'une connexion internet ou d'une autonomie de batterie. Plus tôt vous pourrez vous mettre en place dans la salle de conférence sera le mieux. Vous devriez attendre que votre audience arrive – Elle ne devra pas attendre que vous soyez prêt.

Quand tout va mal

J'ai arrêté de compter le nombre de fois où quelque chose se passe mal lors d'une présentation que j'ai donnée. Cela arrive à tout le monde – l'astuce est de faire que l'audience ne s'en rende pas compte.

Ne vous excusez pas

Si vous cliquez sur le slide suivant et que vous réalisez que vous avez oublié de dire quelque chose sur le slide précédent, dites-le maintenant. Ne retournez pas en arrière. La majorité des gens ne l'auront pas remarqué, donc inutile de le dire à tout le monde. Si vous repérez une faute sur un de vos slides, faites de même – ne la faites pas remarquer à tout le monde.

Eau magique

Tous ceux qui ont des enfants savent ce qu'est l'eau magique. C'est un remède à tous les maux, bosses et contusions. Cela a le même effet magique pour tous les conférenciers. Si vous avez oublié ce que vous devez dire après ou que vous avez perdu le fil, faites une pause pour un verre d'eau. Cela vous permet de reprendre vos esprits, et personne ne remarquera jamais que quelque chose va mal.

Profitez

A la fin de chaque présentation, je me demande – ai-je apprécié ? Si oui, et c'est presque toujours le cas, il en sera de même pour l'audience. Ils apprécieront le temps que vous avez passé à préparer la présentation, et plus important, les connaissances que vous avez partagées. Mais si vous n'avez pas apprécié, et pas partagé avec votre public, cela aura été très ennuyeux.

Tout le monde peut parler, tout le monde doit parler. Ne soyez pas effrayé.
IMPORTANT :
Cet article est la traduction libre par Simon Grange de l'article original : Preparing to Speak at a Conference
par Brian Teeman
Read 6582 times Tagged under French
Brian Teeman

Brian Teeman

Co-founder of Joomla! and OpenSourceMatters Inc I've never been known to be lacking an opinion or being too afraid to express it.

Despite what some people might think I'm a shy and modest man who doesnt like to blow his own trumpet or boast about achievements.